Éthique du gouvernement

Le bureau du premier ministre Harper a réclamé 67 789,48$ en dépenses de repas contestées

Scores: 
5
STEPHEN HARPER

Québec Huffington Post – Le 25 février 2014

Le bureau du premier ministre Harper ne suit pas les règles sur les dépenses liées au repas.

Au cours des trois dernières années, les contribuables ont dû rembourser 67 789,48$ pour les repas hebdomadaires des employés du bureau du premier ministre et les chefs de cabinet des ministres, ce qui semble contrevenir à une politique du Conseil du Trésor.

Sécurité ferroviaire: le fédéral n'en fait pas assez, selon trois rapports

Scores: 
5
rails

La Presse canadienne – Le 14 février 2014

Un groupe de travail sur la sécurité ferroviaire mis sur pied par le gouvernement fédéral affirme que les autorités n'en ont pas assez fait pour s'assurer que les wagons-citernes transportant du pétrole brut qui traversent les villes canadiennes sont sécuritaires.

Alors que la Chambre des communes amorçait une pause d'une semaine, Transports Canada a discrètement publié, en fin de journée vendredi, trois rapports qui ont été soumis à la ministre des Transports, Lisa Raitt, le 31 janvier.

Le dénonciateur : Edgar Schmidt

Scores: 
4
Egar Schmidt

Roderick Macdonell – Novembre-Décembre 2013

En décembre dernier, Edgar Schmidt, l’avocat général de la Direction des services législatifs du ministère fédéral de la Justice, a signifié un recours personnel au bureau du Procureur général, alléguant que son propre mi­nistère avait agi illégalement en omettant d’évaluer convenablement la constitutionnalité d’ébauches de projets de loi.

Le lendemain, le supérieur immédiat de Me Schmidt, Philippe Hallée, l’a avisé par téléphone qu’il était suspendu sans salaire pour avoir entrepris ces procédures. Il l’a plus tard avisé par courriel qu’il n’avait plus accès à son bureau.

Le gouvernement Harper s'en tient à l'avis de l'industrie

Scores: 
4
Lac Megantic

Normand Rhéaume, TVA Nouvelles - Le 22 octobre 2013

Lors qu'une étude conclut que l'incurie des autorités fédérales serait responsable en bonne partie de la tragédie à Lac-Mégantic, la ministre responsable des Transports dans le cabinet Harper, Lisa Raitt, réitère sa confiance dans la consultation de l'industrie ferroviaire plutôt que dans la coercition en vue d'améliorer la sécurité du transport des marchandises dangereuses au Canada.

«Je suis convaincue qu'en travaillant ensemble, nous serons en mesure de renforcer la sécurité du réseau ferroviaire, ainsi que le rôle que ce dernier jouera dans l'avenir du Canada», a déclaré la ministre Raitt à l'occasion d'une rencontre avec les cadres siégeant au Conseil consultatif sur la sécurité ferroviaire.

L'avocat du sénateur Duffy mouille le cabinet du premier ministre

Scores: 
4

La Presse Canadienne – Le 21 octobre 2013

L'avocat du sénateur Mike Duffy affirme que le cabinet de Steven Harper avait approuvé aussi récemment qu'en décembre 2012 les indemnités de logement reçues par son client.

Me Donald Bayne indique que Nigel Wright, alors chef de cabinet du premier ministre, avait confirmé à M. Duffy par courriel que ses réclamations étaient légitimes.

Des vétérans sombrent dans la pauvreté à leur retraite

Scores: 
5
Obudsman

Radio-Canada- Le 1 octobre 2013

L'ombudsman des vétérans, Guy Parent, soutient qu'il est bien difficile de croire que le gouvernement fédéral est prêt à améliorer la Charte des anciens combattants après des années d'immobilisme.

Un rapport dévoilé mardi par l'ombudsman fait valoir que la compensation offerte par Ottawa pour la douleur et la souffrance subies par les vétérans est tout simplement insuffisante.

Accusé par Élections Canada, Del Mastro est expulsé du caucus

Scores: 
5

Radio-Canada – Le 26 septembre 2013

Élections Canada dépose quatre accusations contre le député Dean Del Mastro pour dépenses excessives, ce qui le force à se retirer du caucus conservateur.

Les faits reprochés à M. Del Mastro, député de la circonscription ontarienne de Peterborough, remontent à la campagne électorale fédérale de 2008. Son agent officiel de l'époque, Richard McCarthy, est aussi visé par trois des quatre accusations.

La démocratie: sa vitalité tient de notre engagement

Scores: 
5
Marc Mayrand

Le Soleil - Le 22 septembre 2013

Depuis un an, les regards jetés sur la classe politique au Canada sont sévères. Tous les niveaux de gouvernement ont été visés par des allégations de comportement malhonnête ou contraire à l'éthique. Assujettis à cette vigilance accrue, certains de nos représentants ont fait piètre figure.

Les témoignages devant la Commission Charbonneau au Québec et les allégations de malfaisance de la part de divers représentants à l'échelle du pays ont généré une importante couverture médiatique. Certains ont suggéré que les principes démocratiques les plus chers aux Canadiens ont été gravement ébranlés.

L'audience finale de la dénonciatrice des quotas à l'assurance-emploi

Scores: 
5

CNW - Le  10 septembre 2013

Sylvie Therrien, l'enquêtrice pour l'assurance-emploi de la région de Vancouver qui a fait parvenir des documents officiels démontrant que le gouvernement impose des quotas pour ne pas allouer des demandes en assurance-emploi participera à la réunion finale du comité des griefs, le 12 septembre prochain, concernant le grief déposé par son syndicat contre sa suspension sans solde.

Mme Therrien a été suspendue sans solde en mai dernier après avoir envoyé des documents au journal Le Devoir démontrant que les enquêteurs doivent trouver des « économies » de 485 000 $ par année en réduisant ou refusant les prestations d'assurance-emploi et même en imposant des pénalités aux chômeurs.

Compagnie exemplaire, employés modèles

Scores: 
5

Le Canada Français – Le 22 août 2013

Le journal Ottawa Citizen publiait récemment des statistiques incroyables sur un corps public qu'on devrait normalement respecter. Devinez de quelle compagnie ou de quelle institution il s'agit?

Imaginez une compagnie qui aurait eu 301 employés en 2004 et dont 17 aient été accusés de violence conjugale, neuf de fraude, 11 d'avoir fait des chèques sans provision, 35 d'avoir fait une banqueroute commerciale ou une faillite frauduleuse, quatre de prison pour coups et blessures. Entre autres choses.

Pages

Subscribe to Éthique du gouvernement